S'INSCRIRE
Mot de passe oublié

A travers l'Outback australien © Adam Ferguson / New York Times / Redux

Le photographe australien Adam Ferguson a couvert des conflits et questions géopolitiques dans le monde entier, de l’Inde et de la Grèce à l’Afghanistan et, plus récemment, au Niger. En début d’année, il est revenu dans son pays d’origine et a entrepris un périple de 3 mois et de plus de 19 000 kms dans l’immense arriere-pays australien. Son reportage, “A travers l’Outback”, dresse un portrait contemporain de l’intérieur de l’Australie. Il a exploré la terre et son peuple – et la relation complexe et évolutive qui les lie.
Qu’est-ce qui a inspiré ce projet? Adam Ferguson : “Je trouve la perception internationale de l’Australie assez limitée, en particulier celle de l’outback. La façon dont il est représenté dans la culture populaire est souvent caricatural, parodique. Ce reportage a été l’opportunité pour moi, après une décennie passée à l’étranger, de retourner dans mon pays et d’essayer de contester certaines de ces perceptions populaires.À certains égards, l’outback n’est plus australien. C’est devenu une sorte de mythe. Et le but du voyage, pour moi, était de faire le point sur ce que ce mythe est devenu.