S'INSCRIRE
Mot de passe oublié

La mort lente du Mékong © Lee Hoagland / Redux

Le Mékong est le plus long fleuve d’Asie du Sud-Est, avec 60 à 70 millions de personnes qui en dépendent directement pour la nourriture, le commerce, l’irrigation, le transport et l’approvisionnement en eau potable. Mais la crise se développe lentement.
Les millions de personnes qui vivent le long du fleuve risquent de faire face à un épuisement irréversible de leurs ressources alimentaires en raison de la construction de barrages et d’autres ouvrages détournant le cours naturel de ses eaux. La déforestation en amont le long des berges et les techniques d’exploitation des terres et de l’eau en aval du delta du Mékong du Vietnam constituent aussi des facteurs préoccupants supplémentaires à ce qu’on pourrait appeler une crise imminente.