S'INSCRIRE
Mot de passe oublié ?

Le Honduras coincé entre pauvreté extrême et ultraviolence © Michele Crameri / Parallelozero

Quelque 7 000 Centraméricains ont entamé une marche vers les États-Unis afin d’y trouver refuge. Parmi eux, de nombreux Honduriens fuyant la violence de leur pays, surnommé le “centre mondial du meurtre”. État des lieux avec le photographe Michele Crameri de l’agence Parallelozero.

Michele s’est intéressé aux “Sicarios”, tueurs a gage : un second emploi pour certains honduriens qui vivent dans une grande pauvreté.

Il a suivi notamment Pedro, à la fois chauffeur de taxi et sicario dans la ville la plus dangereuse au monde, San Pedro Sula.